Informations

Titre : The Dark Side Of The Moon
Groupe : Pink Floyd
Année : 1973
Origine : Royaume-Uni

Musique

Critique précédente Critique 9 de 86 Critique suivante

Critique

"The Dark Side Of The Moon signa la fin du groupe. Après ça, nous n'avions plus rien à prouver" (Roger Waters).

Un des plus gros succés de tous les temps (plus de 25 millions d'albums vendus), ce disque représente l'apothéose du groupe Pink Floyd qui profitera d'une reconnaissance planétaire. Lors de l'enregistrement, qui dura 9 mois, aux studios d'Abbey Road, sous la houlette d'Alan Parsons, on utilise pour la première fois le système Dolby et la console 16 pistes. Ce qui fera le bonheur d'une nouvelle génération de mélomanes qui expérimente le son Hi-Fi, avec composants séparés (platine tourne-disque, ampli et enceintes), génération friante d'effets stéréo spectaculaires.

L'aliénation constitue le thème général du disque: les textes, en majorité écrits par Roger Waters, cernent la paranoïa engendrée par la société contemporaine qui se décline en stress, dépression ou folie. David Gilmour, qui a remplacé Syd Barrett, tisse des solos de guitare planante, illustration sonore idéale pour le propos. Toutes les pièces s'enchaînent à la perfection, utilisant une combinaison étroite entre accoustique et électronique. Et pour pimenter le tout, Alan Parsons ajoute des bruitages (collectés par Nick Mason) appropriés: caisse enregistreuse, tic-tac d'horloge, sonnerie de réveil, moteurs d'avion, bruits de course, battements de coeur, rires, chuchotements, etc...

La majorité des morceaux furent testés et améliorés lors de concerts avant et pendant l'enregistrement: c'est ainsi que furent élaborés le rythme synthétisé de Breathe, l'utilisation d'une voix de soprano gospel (Clare Torry) dans The Great Gig In The Sky ou d'un saxophoniste (Dick Parry) dans Money. Cette pièce-ci, avec son rythme initié par une caisse enregistreuse, sera un hit mondial, connu de tous. Et puis, il faut également mentionner cette pochette mythique, conçue par Hygnosis, où un rayon de lumière se difracte, à travers un prisme, en plusieurs rayons de couleurs qui se poursuivent à l'intérieur de la pochette (qui s'ouvre en deux), lesquels rayons colorés continuent à l'endos pour passer au travers du prisme renversé et redeviennent le rayon unique qui rejoint celui du recto: une espèce de bande de Moebius. Fascinant!

Certainement, un des plus grands disques rock de tous les temps où mélodies, textes et enregistrement confinent à la perfection. Par la suite, bien que les albums Wish You Were Here, Animals et The Wall soient remarquables, ils n'offrirons ni la qualité, ni l'impact de Dark Side Of The Moon. Ce disque méritait une réédition audiophile sur disque 33 tours: c'est fait, en vinyl vierge 180 grammes, avec pochette luxueuse. La documentation originale est respectée. En prime, un nouveau poster et le téléchargement gratuit. Un petit coin de paradis! (D.G. Mon tour du Rock en 33 tours. 01-10-2011)

Pink Floyd The Dark Side Of The Moon. L.P. 180 g. Prix Colimaçon: 25,95 $. 

‹ Retour à la liste des critiques

Crédits info@lecolimacon.ca