Informations

Titre : Warm Winter
Groupe : Memories Of Machines
Année : 2011
Origine : États-Unis

Musique

Critique précédente Critique 10 de 86 Critique suivante

Critique

Nombreux ceux qui associent le rock progressif à un genre surrané, typique des années 1970 et  popularisé par la Sainte-Trinité: Genesis, Pink Floyd et Yes. Pourtant ce style demeure en vie et, à l'image du blues ou du jazz, évolue constamment, nous faisant découvrir sans cesse de nouvelles avenues. Parmi les meilleurs représentants du progressif actuel, il faut citer Gazpacho, Phideaux, Pineapple Thief et Porcupine Tree. Un des musiciens les plus prolifiques se nomme Steve Wilson, guitariste, chanteur, compositeur et producteur de génie qui mène de front, en plus de son groupe Porcupine Tree, des concepts en collaboration nommés No-Man, Blackfield ou Insurgentes.

Steve Wilson, si on connait sa touche atmosphérique et radieuse, hante ce disque du projet Memories Of Macines, mené par l'autre moitié de No-Man, le guitariste chanteur Tim Bowness et le claviériste Gian Carlo Erra, pillier du groupe Nosound. Plannante, sereine et dépouillée, la musique de ce disque appelée Warm Winter oscille entre le psychédélisme de Pink Floyd période Syd Barrett et la modernité symphonique de Sigur Ros.  Des collaborateurs de renom enrichissent les morceaux tout en manifestant leur appui: Robert Fripp, Peter Hammill et Jim Matheos, entre autres.. Musique réconfortante pour remonter le moral ou pour affronter l'hiver qui s'en vient. (D.G. Mon tour du Rock en 33 tours 08-092011)

Memories Of Machines Warm Winter. L.P. audiophile. Prix Colimaçon: 19,95 $.

‹ Retour à la liste des critiques

Crédits info@lecolimacon.ca