Informations

Titre : Goodfellas (Les affranchis)
Année : 1990
Genre : Policier
Origine : États-Unis
Réalisé par : Martin Scorcese

Chouchous

Film précédent Chouchou 165 de 272 Film suivant

Critique

Martin Scorcese nous conte l'ascension et la chute d'Henry Hill, depuis son enfance dans la Petite Italie en passant par son entrée dans la mafia et sa collaboration avec le F.B.I. pour dénoncer ses comparses.

1955: Henry Hill a 12 ans. Il est fasciné par le monde qui se déroule sous ses fenêtres: les combines de la famille Cicero, la mafia du quartier. Il va leur rendre des services et rapidement apprendre toutes les ficelles de l'arnaque. C'est le début de 25 ans de crimes, de vols, de traffics de drogue et de règlements de comptes.

Milieu des années 1970: Henry et ses deux potes, Jimmy et Tommy, ont pas mal de points communs: ils portent de beaux costumes, conduisent des cadillacs, habitent des appartements luxueux, aiment des femmes séduisantes. Ils gagnent beaucoup d'argent car ils ont le privilège d'appartenir à la famille Cicero, l'une des plus célèbres familles de la mafia new-yorkaise. Mais ne vous fiez pas à leurs apparentes bonnes manières: il suffit parfois d'une étincelle por déclencher un carnage...

En adaptant le livre de Nicolas Pileggi, Martin Scorcese  s'est souvenu de son enfance dans la Petite Italie à New-York. Pou plus de réalisme, le film est touné en extérieur sur place; le scénario est solide, la mise en scène, jouant sur des flashbacks, est impeccable et la musique envoutante. Il crée un univers kafkaïen, entre comique et horreur, métaphore d'une société américaine qui s'est construite sur la violence et ne peut s'en affranchir. La mafia, c'est l'individualisme poussé à son extrême et sa justice expéditive est emprunté au folklore du far west. Avec Le Parrain et Il était une fois en Amérique, Les affranchis constitue la quintessence du film de gangster.  

‹ Retour à la liste des chouchous

Crédits info@lecolimacon.ca